Une case en moins

Ce week-end – c’était pas vraiment ce week-end mais on va faire comme si - j’ai entrepris le sauvetage de ma la bibliothèque.

Pfiouloulou.

Quand on a emménagé, on a gentiment rangé tous les livres qu’on avait déjà. Par maison d’édition et par ordre alphabétique d’auteur. En haut les poches, en dessous les autres éditions.

J’ai déjà dit que je suis un peu obsessionnelle, donc j’ai des petites collec’ de livres du même éditeur, qui font joli joli joli quand on les met côte à côte dans ma la bibli. J’ai commencé par la gauche, comme je lis. Donc à gauche, ma la bibli est nickel. Parce que j’ai installé d’abord les plus grosses collections. C’était beauuuuuuuuuu. 20, 30, parfois 50 centimètres de tranches qui se ressemblent !!!! (Bree, sort de ce corps !) Mais plus on va vers la gauche, plus les livres vont par quatre, trois, deux, et beaucoup un ouin ouin ouin ouin.

Mais je m’en suis accommodée et j’ai ingénieusement (mais tais-toi !) rétabli l’équilibre en installant des petites collections dans certaines cases de gauche. Genre en dérogeant à la règle du « poche en haut » en installant Les chroniques de San Francisco en 10/18 plus bas, tout comme les Photos Poche. J.C. a installé tous les beaux livres le plus près du sol possible, pour éviter qu’ils ne nous tombent un beau jour sur le coin de l’orteil (il faut dire qu’avec les performances des ouvriers qui ont fait notre appart, on ne se sent en sécurité nulle part – surtout pas debout sous la douche, le sommet du crâne collé au pommeau de la rainshower qui n’a finalement jamais été installée et la tête entre deux spots non étanches… Mais ça c’est une autre histoire).

Tout ça occupait la quasi totalité de ma la bibliothèque .

Le problème, c’est qu’elle semble être un organisme vivant qui pousse comme un adolescent. Et ce bel équilibre, avec ces petites imperfections que j’avais appris à apprécier, a commencé a se fissurer. Parce que, dans l’une des cases, la pile des livres lus que je n’arrivais pas à ranger entre leurs petits copains a commencé à monter, monter, monter, monter, monter et tant va le livre à l’étagère qu’à la fin elle risque de se casser. Et puis tous ceux que je n’avais jamais lus ou pas aimés que je ne lirai jamais qui avaient atterri là je ne sais pas trop comment ont commencé à me sortir par les yeux (c’est à la mode, non, ces énumérations sans ponctuation ?).

Alors, telle une tornade, je suis passée par là, j’ai trié, recasé les livres qui ne trouvaient pas leur place, entrepris de doubler les rayons poches en priant pour que ça ne soit pas trop lourd, casé la trilogie Stieg Larsson, dont l’encombrement n’a aucune commune mesure avec la qualité ou les trois volumes de L’archipel du goulag que je n’arrive pas à lire tant ils sentent le renfermé. Oust ! dictionnaires d’il y a mille ans, sortez de ce corps ! livres universitaires ! De l’air, de l’air, de l’air ! (mais si J.C. a le droit de se mêler du rangement de la bibliothèque, je ne vois pas pourquoi vous dites ça…)

Maintenant, j’ai trois sacs de voyages plein de livres dans mon salon. Je vais les donner ou les vendre à ma librairie préférée, par petits lots, parce que les gros, j’arrive pas à les traîner d’une rive à l’autre, ce qui me permet de renflouer ma tirelivre.

J’ai aussi une case vide.

C’est fou comme ça peut faire du bien !

13 Comments so far

  1. dominique pariselle, 22 mars, 2011

    En plus de Mes livres, je dois gérer ceux qu’on me donne (parce que toi tu lis beaucoup et qui ne me plaisent jamais!) plus l’héritage de la bibliothèque de ma belle-mère qu’il ne faut pas vendre (héritage-patrimoine) genre « Les Mémoires de Talleyrand » reliées en cuir …., plus les bandes dessinées et livres d’enfants des années 50, plus des lots récupérés à la déchetterie car je n’aime pas qu’on jette des livres, bref c’est l’enfer, mais en revanche, quand je cherche un livre, je le trouve tout de suite, sauf depuis que ma fille m’a fait: une étagère de poches, une étagère de Gallimard, une des 10/18….bouououh

  2. Petite, 22 mars, 2011

    Oula la mienne/notre n’est pas rangee et j’avoue que j’hesite a y consacrer un rang a mon fils. Est-ce que Petit ours brun, les contes de Perrault en bresilien ou la liste des animaux en allemand doivent s’ajouter au b…. ambiant ou dois-je lui en concocter une bien a lui qui se b…delisera au fil du temps ?

  3. Anne-Laure, 22 mars, 2011

    @ dominique pariselle : y a plus qu’à tout remettre dans le (dés)ordre qui te convient ! En ce qui me concerne, ouf, pas d’héritage, seulement les livres de ma/notre vie…
    @ Petite : j’avoue que les livres de mon chouchou, sauf quelques uns assez spéciaux, n’ont pas encore atterri dans la bibliothèque…

  4. Virginie, 22 mars, 2011

    je prépare mes cartons pour mon prochain déménagement, et je trie, je réorganise, je retourne les bibliothèques dans tous les sens ! avec le même dilemne, les collections (et comment faire avec cet auteur qui change de maison d’édition ou dont j’ai acheté la version brochée alors que j’ai tous les autres en format poche ?), les couleurs de tranche, la taille…et je n’y arrive pas ! LOL
    Et comme je dois avoir peur du vide, j’achète encore de nouveaux livres alors que je viens d’en encartonner près de 200 !!!
    (et en passant, j’aime beaucoup le ton de tes billets que je découvre aujourd’hui)

  5. Anne-Laure, 22 mars, 2011

    @ Virginie : ah les auteurs qui changent de maison d’édition. Un cauchemar pour moi aussi… J’en ai pris mon parti : leurs livres ne sont pas ensemble, mais j’avoue que ça me chiffonne.

  6. Joane, 22 mars, 2011

    Ma bibliothèque est loin d’être aussi bien ordonnée que la tienne, j’avoue, je suis parfois un peu « bordélique », pas de rangement spécifique, au petit bonheur la chance enfin presque il faut que cela reste visuellement sympa. Mais en tout cas bravo (pour ta bibliothèque et tes billets) et j’ai même pu reconnaître la collection de la « Petite maison dans la prairie » que j’ai lu toute jeune, et c’est la première fois que je rencontre « virtuellement » quelqu’un qui connaît autre chose que la série télé un peu mièvre (enfin selon moi).

  7. Anne-Laure, 22 mars, 2011

    @ Joane : mièvre, ça, c’est sûr ! Il n’y a pas si longtemps j’ai encore versé ma petite larme devant un épisode… Shame on me !

  8. E.b, 28 mars, 2011

    Mmmmhh, bibliothèque est un bien grand mot me concernant. Cela dit, ce joli b….l me plaît et paradoxalement met en relief quelques petits trésors comme la très jolie édition des Livres de Dina offerte par AL et JC ;-)

  9. marset, 29 mars, 2011

    AHAHA une coupine d’obsession,ça fait du bien!!!

  10. Anne-Laure, 30 mars, 2011

    @ E.b. : un jour, j’en parlerai, de cette jolie édition…
    @ marset : moi aussi, ça me fait du bien de me sentir moins seule. Tu les ranges comment, toi, tes bouquins ?

  11. Sabine, 2 septembre, 2011

    Mon homme et moi avons chacun notre bibliothèque, mais elles sont déjà bien remplies. Et bien rangées : autant nous sommes bourdéliques sur plein de choses, autant dès qu’il s’agit de livres nous nous découvrons des gènes communs avec Bree. (bien pratique)
    J’aime beaucoup ta (pardon, votre) bibliothèque.

  12. Anne-Laure, 5 septembre, 2011

    @ Sabine : Bree, notre mère à tous.

  13. Un autre endroit..., 25 novembre, 2011

    Oh la la ce que c’est bien rangé !

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales