Tu danses ?

L’autre jour, en sortant de la danse, on a fait un petit pot de fin d’année.

On est allées au Piston Pélican. Au milieu de la soirée, on a eu faim, alors on est allées chercher des burgers maliens – si si je vous jure – rue Planchat. On a pic-niqué là et on a continué à papoter.

Je n’avais jamais pris le temps de discuter fin des cours de danse et j’attendais ça avec impatience.

J’avais l’impression d’avoir la permission de minuit, c’était sympa.

Un moment pour clore en beauté une année de danse, la plus intense pour moi, et très importante.

La table a bientôt été jonchée de papiers cadeaux froissés. Il y avait des cadeaux d’anniversaire et des cadeaux de fin d’année. Des paquets de m&m’s, des « bons pour un stage de danse », des photos de danse et des livres.

Parmi eux, Tout ce que j’aimais, de Siri Hustvedt. Un roman que j’ai tant aimé que j’ai n’ai pas encore réussi à vous en parler.
Un point commun avec celle qui l’avait offert, un futur point commun avec celle qui le recevait, ai-je pensé.

Il y avait aussi Angelin Preljocaj – Topologie de l’invisible de François Cruz. De la danse, encore de la danse.

Puis…

Le Fusil de chasse de Yasushi Inoué – pas lu pas pris… Vous connaissez ?

et Lignes de faille de Nancy Huston, dont je n’ai lu que L’Empreinte de l’ange il y a plusieurs années, mais je me rappelle ne pas l’avoir trop aimé. Du coup, on en a parlé. Lignes de faille m’était chaudement recommandé. Et sur la danse, si mes souvenirs sont exacts, Virevoltes est intéressant, pas génial comme roman, mais intéressant sur le domaine.

Vous l’avez lu ?

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales