Souvenirs d’été #4

Il y avait aussi  des plafonds aux voûtes parfaites et des jeux de miroirs délicats…

… des passages pas très secrets, au bout desquels on se brûlait toujours les pieds…

… des visages devenus familiers à force de les croiser….

… et les livres qui étaient déjà là…

Il y a des titres que ça fait bizarre de voir, soudain, dans une autre langue.

Vous ne trouvez pas ?

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales