Souvenirs d’été #3

Puis il y a eu la masseria dans les Pouilles. Une ferme fortifiée, rien que ça ! Avec ses créneaux et son petit donjon et son gros cadenas qui empêche de partir à l’aube sans réveiller notre gardienne Anna.

Des bons petits plats en veux-tu en voilà. Autour, de longues discussions, des éclats de rire et des bêtises.

Des livres qui traînent partout.

La joie d’avoir pour décor les objets charmants d’un autre temps. Et de se dire que quand le temps sera venu, la déco de l’appart’ lorgnera plus du côté de Downton Abbey que de celui de Nip/Tuck (j’aime même pas Nip/Tuck mais je n’ai pas réussi à trouver plus froid comme décor).

D’ici là, je trouverai le moyens d’avoir les moyens.

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales