Romain

Il fallait que je sois pressée pour aborder Romain. J’allais entrer dans la bouche de métro quand je l’ai vu de l’autre côté de la rambarde. J’ai été interpellée par ce qu’il lisait, la couverture me semblait familière. J’ai mis quelques secondes à me rappeler du titre. Et puis j’ai compris que Romain lisait Les Revenants, de Laura Kashischke.

- C’est ma copine, qui me l’a conseillé, m’a dit Romain, quand je lui ai demandé pourquoi il lisait ce livre-là.


- J’avais très envie de le lire. J’ignore pourquoi, mais j’ai renoncé à me le procurer, alors que la couverture me faisait vraiment envie, comme souvent celles de Christian Bourgois. Ça parle de quoi ? [ndlr : je mens je sais pourquoi j'ai été découragée par la taille du bestiau - 600 pages. Honte à moi. Normalement, je ne suis pas découragée par ce genre de choses, mais là ça a coincé, sans doute parce que je venais d'acheter Famille Modèle qui est une gros morceau aussi].
- C’est l’histoire de la mort d’une jeune fille de 18 ans aux Etats-Unis. Pour l’instant, ça me plaît beaucoup
[ndlr : Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande la critique de Josyane Savigneau (Le Monde), qui a fini de me convaincre de lire Les Revenants].

J’ai vu que Romain n’avait lu qu’une dizaine de pages et qu’il pourrait difficilement m’en dire plus.

Je lui ai donc demandé :

- vous lisez beaucoup ?
- pas spécialement… Je dois lire une vingtaine de livres par an.
- c’est déjà pas mal, il paraît que la moyenne est à un demi…
- c’est vrai. Mais les gens qui se disent lecteurs sont à une trentaine par an. Ma copine lit beaucoup plus que moi. En général, c’est elle qui me conseille, ou ma famille, mon père, mon frère, etc. En tous cas, sur
Les Revenants, ils sont plusieurs à m’avoir fait des retours très positifs.
- Prescription familiale en somme… Eh bien, vous me donnez envie !

Après,je lui ai fait choisir une de mes magnifiques cartes de visite moo.com. Romain m’a dit :

- je lis pas mal de polars.
- moi je m’y mets un peu. Des classiques apparemment. J’ai récemment lu Mankell,
puis La Cité des Jarres d’Indridasson, pensant que Romain avait peut-être vu passer celle où j’ai mis ce PointDeux dans le formol.
- Ah oui. Quand il est sorti il y a une dizaine d’année, on en avait beaucoup entendu parler.
- Ce n’est pas le meilleur polar que j’ai lu, mais le contexte est vraiment intéressant.
- Oui, en fait
La femme en vert est beaucoup mieux [ndlr : avant de vérifier, j'avais imaginé que le titre était La femme en verre... l'effet Jarres sans doute].
- Ah super, je repars donc avec deux idées de lecture. Merci !


Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales