Meurtre mystérieux à…

La libraire a voulu faire un test.

« Ici, personne d’autre que moi n’a aimé ce livre », m’a-t-elle dit en me le proposant. Ce qui m’a fait aussitôt envie comme vous pouvez l’imaginer. En fait, ce qui m’a fait envie, c’est plutôt les étoiles qu’elle avait dans les yeux en m’en parlant.

« Vous avez lu Un Homme louche ? Moi j’avais adoré et ce deuxième roman de François Beaune est génial. Ça commence par un meurtre », m’a-t’elle aussi dit.

Ce qui était plutôt alléchant, car il se trouve que j’aime de plus en plus les livres noirs. Celui-là était plutôt blanc, mais, cobaye docile, j’ai accepté.

J’avais envie de l’aimer et de comprendre ce génie à moitié ignoré.

Ce que je ne savais pas, c’est que moi non plus, je ne comprendrai pasce génie. Et confidences pour confidences, c’est l’un des très rares, peut-être le seul livre dont j’ai abandonné la lecture avant la fin.

Car après le meurtre d’une jeune fille tranquille dans sa baignoire – clin d’œil à la série Dexter ou pas – François Petit, l’anti-héros que tout le monde croit coupable car il est le dernier à l’avoir vue vivante, se met en tête de trouver le vrai meurtrier et s’évanouit dans les rues de Lyon pour mener son enquête. J’ai traîné des pieds pour le suivre dans ses errances physiques et psychiques. Pourtant, il y avait d’après moi, beaucoup de talent et un regard plein de justesse dans ces pages, mais je n’ai pas adhéré au lugubre délire paranoïaque qui y était déroulé .

Alors j’ai dit « Bye bye, ange funeste… », m’autorisant pour une fois à ne pas finir et à ne pas aimer un livre si chaleureusement recommandé.

« Plus de test » m’a promis la libraire.

Il va quand même falloir que je lui demande qui, finalement, était le meurtrier.

Ça me turlupine.

3 Comments so far

  1. jibi29, 1 mars, 2012

    est- ce que ça ne vaudrait pas le coup de lire le dernier chapitre dans ce cas ?! pour peu que cette question te hante vraiment…

  2. In Cold Blog, 1 mars, 2012

    J’ai entendu dire tellement de bien de ce roman… tu me refroidis un peu. Est-ce le style qui t’a déplu ou simplement le flou entre réalité et délire paranoïaque ?

  3. Anne-Laure, 2 mars, 2012

    @ jibi29 : mais en fait, je me demande si je n’ai pas déjà fait ça. Mais je n’adhérais tellement pas au texte que je pense que je l’ai oublié !
    @ In Cold Blog : le style est vraiment intéressant, la langue bien maîtrisée, je ne me rappelle pas qu’ils m’aient rebutée. En revanche, j’ai trouvé le délire paranoïaque un peu indigeste. Cela dit je pense juste que je n’étais pas la bonne lectrice pour ce livre. Je ne crois vraiment pas qu’il soit mauvais. Je serais curieuse de connaître ton avis si tu le lis.

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales