Lignes de fuite

Après mon post d’anniversaire, j’ai reçu un mail de G. Elle m’informait que le nouveau roman de Maylis de Kerangal était sorti et « hautement recommandable ». Mais où avais-je la tête pour ne pas l’avoir vu ? Heureusement qu’il y a des gens bien intentionnés.
J’ai pris mon pas le plus décidé pour entrer dans la librairie d’en-bas.
J’ai un peu cherché, pas trop, je savais qu’il serait sans doute en bonne place. Je l’ai trouvé, payé.

Puis je suis rentrée.

C’est un court roman, presque une nouvelle, que je n’ai pas eu le temps de lire d’une traite, mais que j’ai hummmmmmm, « hautement » et absolument apprécié.

Dès l’incipit, magnifique : « Ceux-là viennent de Moscou et ne savent pas où ils vont », j’ai reconnu et apprécié la patte si particulière de Maylis sans trëma. J’ai reconnu cette façon de planter le décor. De mettre en scène une foule de figurants. Urgemment, comme s’il fallait donner tous les détails pour que le lecteur se le représente bien. Montrer. Tout montrer, et nous entraîner par cette écriture qui bat au rythme affolé du cœur d’Aliocha.

Aliocha, « vingt ans, bâti en force mais le corps pris dans des élans contraires, le torse qui oblique vers l’avant quand les épaules, elles, sont déjetées vers l’arrière, colériques, le teint ciment, l’œil noir » est un jeune appelé de l’armée russe, qui jusqu’au bout a cru qu’il ne partirait pas. Il doit embarquer pourtant. A bord du Transsibérien. « Aliocha a peur. Putain la Sibérie ! »

Aliocha doit trouver une façon de fuir. En attendant Hélène la française qui se fait la belle, et une providentielle provodnista (une hôtesse du rail), il cogite. Derrière les vitres s’égrènent les arrêts, retrançant une carte de la Russie.

A chaque gare, je me suis affolée. Serait-ce ici, le bon endroit-moment ?

Maylis sans son trëma mais avec son sens de la dramaturgie et sa langue la fois gracieuse et gouailleuse, orchestre une sublime évasion.

Tangente vers l’est est un bijou de papier « hautement recommandable ».

J’en veux encore.

____________________________________

PS : Et ce titre, Lignes de fuite, s’impose à moi. Et je manipule le livre pour vous en parler en détails et retrouver mes notes et je découvre cette phrase, en face du premier paragraphe… « Tangente vers l’Est est la reprise infidèle d’une fiction radiophonique intitulée Lignes de fuite, écrite pour France culture et diffusée sur les ondes en août 2010 – réalisée par Cédric Aussir (…) ». Je le change et je mets « Echappées belles » ?

PS : à propos de voyage en transsibérien, l’excellent documentaire I love democracy – La Russie réalisé par Herade Feist et Mathieu Pansard passera le 28 février sur Arte.

Je dois être dans ma période russe.

11 Comments so far

  1. constance93, 21 février, 2012

    aussi une très belle lecture pour moi, Maylis de Kerangal a un véritable style

  2. Anne-Laure, 21 février, 2012

    @ constance93 : un style hautement identifiable et un grand talent selon moi.

  3. sophie, 22 février, 2012

    Maylis de Kerangal absolument indispensable. Du talent à l’état pur. Une écriture brute, poétique, incroyable. Je suis totalement fan et j’ai entaméla lecture de tous ses livres, à chaque fois une claque, un régal. A ne pas manquer ! Voilà c’est dit !

  4. jibi29, 22 février, 2012

    MERCIIII… euh, quoi que :-) !

    merci de partager toutes ces bonnes idées de lecture (j’ai posé mon carnet de bonnes idées près de moi… juste au cas où… mais il se remplit déjà petit à petit),

    merci de nous livrer ces magnifiques impressions (joli trait d’écriture… vraiment… fluide et sincère… j’aime),

    merci de me donner encore plus l’envie (lire, lire, et lire… heureusement que j’ai la chance d’être en vacances… même si les journées – et les soirées- ne sont finalement pas assez longues),

    merci de me rassurer (et oui, finalement, acheter des bouquins et contribuer ainsi à la construction d’une pile édifiante de livres « me faisant très envie et à lire au plus vite » est finalement une sensation partagée par beaucoup de monde à la lecture de tes posts et des commentaires joints… et bien que ce sentiment soit parfois frustrant… j’ai encore plus envie de construire ma pile !!)

    ce qui m’amène à me demander si finalement je ne suis pas en train de perdre un temps précieux à lire chacun des mots que tu as inscrit… mais étant un peu lente à la découverte, je ne peux m’empêcher de reprendre tes écrits dès le début… ça y est, c’est officiel, je suis accro !

    accro à la lecture (ouf… ça aura pris du temps… blasée suite à mes études en littérature… dégoûtée de la lecture, il fallait le faire !!) je renoue avec grand plaisir au monde des petits livres à promener partout (moi aussi, j’en ai toujours 2 ou 3 dans mon sac de voyage, quitte à alourdir mon baluchon)

    et addict à tes petits billets…
    … il me tarde déjà de lire le prochain…
    … et prends d’ores et déjà note du livre qui rejoindra très prochainement ma pile à lire : shantaram…
    … il se pourrait d’ailleurs que ce soit ma prochaine lecture, dès que j’aurai commencé (puis fini) rosa candida (de audur ava olafsdottir)!!

    alors, MERCI pour tout ça !!

  5. jibi29, 22 février, 2012

    oups… j’ai écrit des longueurs, je crois… moi qui n’osait pas partager mon ressenti… finalement !!

  6. Anne-Laure, 23 février, 2012

    @ sophie : je suis bluffée par son talent. Je pense bientôt attaquer Ni fleurs ni couronnes, qui dort sur ma table de chevet depuis plus d’un an. L’as-tu lu ?
    @ jibi29 : pour les addictions, appeler le 0800 XXX XXX ! Ou faire une over-dose en lisant tout d’un coup (ce que, je crois, tu viens de faire). Encore une fois, merci de partager ton ressenti, c’est particulièrement enrichissant.

  7. Un autre endroit..., 24 février, 2012

    Je n’ai jamais lu cette auteure…je vais corriger cette erreur je crois.

  8. sophie, 28 février, 2012

    @anne-laure Pas encore lu ni fleurs ni couronnes mais il est aussi sur ma table de chevet avec Dans les rapides. Prochaines lectures après Une femme simple et honnête de Gooldick. Bravo pour ton blog c’est en ce moment sûrement le plus intéressant et je les parcours tous

  9. Anne-Laure, 1 mars, 2012

    @ Un autre endroit : tu me diras.
    @ sophie : ce beau compliment est on ne peut plus stimulant. A bientôt, donc, pour échanger autour de Ni fleurs ni couronnes.

  10. Un autre endroit..., 5 mars, 2012

    Ben voilà, c’est chez toi que j’avais lu quelque chose sur Tangente vers l’est.

  11. Un autre endroit..., 5 mars, 2012

    Ben voilà, c’est chez toi que j’avais lu quelque chose sur Tangente vers l’est.
    Et je dis là ce que j’en pense…
    http://unautreendroit.canalblog.com/archives/2012/03/04/23677746.html#comments

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales