Le crève-cœur

J’avais donc fourré L’Attrape-cœurs dans mon sac. Le roman dont j’ai toujours entendu parler sans jamais m’y intéresser.

Autrement dit, je savais qu’il était culte. Ah, je savais qu’il avait été écrit par J.D. Salinger, quand même.

Voilà. Je l’ai lu.

J’ai peiné.

Heureusement le découpage m’a aidée à avancer. Un court chapitre par-ci, un court chapitre par-là, je découvre les errances new-yorkaises d’Holden Caulfield. Il s’est enfuit du collège dont il vient d’être renvoyé et préfère passer deux jours dans un hôtel de Manhattan plutôt que de rentrer chez ses parents. 48 heures d’ivresse et de détresse, au cours desquelles il sera confronté à sa solitude, son échec scolaire, la prostitution, la pédophilie, etc…

Au bout de quelques jours, je discute avec C.
- J’aime vraiment pas trop.
- Quoi, t’as pas lu L’Attrape-cœurs ?!? (ndlr : Gnia gnia gnia. Elle a une petite pointe de nostalgie dans la voix.) Hé bien, j’espère que tu ne vas pas virer psychopathe… (ndlr : ajoute-t-elle avec son délicieusement chic accent british).
- Hein ?
- Bah oui, Mark David Chapman et John Warnock Hinckley Jr., respectivement assassin de John Lennon et auteur d’une tentative d’assassinat sur Ronald Reagan l’avaient sur eux au moment des faits.

Voilà de quoi alimenter le mythe. Ça m’intéresse un peu plus. Je poursuis ma lecture. Je comprends que la biographie de cet antihéros a quelque chose de révolutionnaire. Je comprends qu’il aborde des thèmes sulfureux pour l’époque. Je comprends qu’il ait choqué, touché aussi.

Mais je m’ennuiiiiiiiiiiiiiiiiiie.

Même si la détresse profonde d’Holden finit par m’attendrir, les bras de L’Attrape-cœurs ne peuvent me retenir.

Ça m’a fait de la peine.

L’Attrape-cœurs n’était pas pour moi, pas ce jour-là, pas à mon âge. Adolescente, il m’aurait sans doute autrement fascinée. C’est triste, d’être passée à côté d’un mythe.

9 Comments so far

  1. Elissa, 23 novembre, 2010

    Aaaaaaah, je suis tout à fait d’accord avec toi.. Je m’y suis attelé il y a quelques mois, et je n’ai pas vraiment compris tout le tumulte qui a été associé…

  2. Nano, 24 novembre, 2010

    C’est marrant de cliquer sur un lien dans les commentaires de garance doré et de tomber sur un blog dont le dernier post est l’exacte conversation que j’ai eu il y a deux jour !!! Ce livre est peut être destiné aux coïncidence (même les plus petites …) (hoouuuu scared much ?).
    Je disais donc à un ami que je lit l’attrape cœur en ce moment, et que je suis triste d’avouer que… ça me barbe. Comme toi, je comprend l’intérêt littéraire, et j’aimerais accompagner Holden avec plus de passion, mais ça ne marche pas… Je pense que je réessayerais de le lire, dans quelques temps, en anglais. Il me semble qu’une grande partie de son charme vient du langage et la traduction française me le bloque.
    En attendant je vais chercher un autre bouquin mythique !

  3. E.b, 24 novembre, 2010

    Les fêtes approchant, est-ce que ce livre pourrait être un cadeau « utile et qui reste » pour un ado?

  4. Anne-Laure, 24 novembre, 2010

    @ Elissa : ennui profond, mais profond. A chaque début de chapitre, je regardais combien de pages il me restait pour arriver à la fin. En même temps, c’est brillant. L’ennui ressenti pendant la lecture est proportionnel à l’ennui profond que ressent Holden, en plus de la détresse.
    @ Nano : houuuuuuu ! Ton idée de le lire en v.o. me paraît être excellente. Quand j’y pense, ça m’était arrivé avec William Boyd. J’avais lu Le destin de Nathalie X en français, et je n’avais vraiment pas accroché, tout en sentant quelque chose tout de même. Plus tard, j’ai lu Any Human Heart, en anglais cette fois et il a rejoint mon Panthéon… A voir avec Salinger.
    @ E.b. : bien sûr, pourquoi pas. Je pense cependant que bien au-delà des mythes, la lecture est une affaire personnelle. Elle est liée à un moment, un âge, d’un environnement. Et puis les références à l’Attrape-coeurs sont si nombreuses, ton ado se raccrochera bien à l’une d’elles pour dire « j’l'ai lu » !

  5. Petite, 25 novembre, 2010

    Bon je ne l’ai pas lu mais j’avoue que ce post ne m’y incite guere. Je me faisais d’ailleurs la reflexion que si je relisais Kerouac, j’aurais peut-etre la meme impression … J’ai vieilli …

  6. Anne-Laure, 25 novembre, 2010

    @ Petite : mûri Petite, mûri…

  7. enparenthese, 17 décembre, 2010

    oui, oui je confirme, je l’ai lu trop tard aussi, ça ne m’a rien fait… Est ce que quelqu’un se tenterait à vérifier qu’un de mes livres fétiches de mon adolescence « j’irais cracher sur vos tombes » du même auteur, fait le même effet ? bonne soirée tout le monde

  8. Anne-Laure, 17 décembre, 2010

    @ enparenthese : Je l’ai lu plus tard, mais pas trop tard, vers 24 ans je pense. Il m’a beaucoup marquée.

  9. constance93, 2 janvier, 2011

    cela veut-il dire que c’est maintenant pour moi le moment de le lire, avant de ne plus être adolescente, comme un tas d’amis m’exhorte de le faire depuis des mois ?

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales