Invasion

La dernière fois qu’on s’est aperçues, avec A., c’était à la sortie de l’un des mes cours de danse et il faisait très froid.

A. m’a dit :

– Tu sais, j’ai encore un cadeau pour toi au fond de mon sac, avec sa petite voix qui me fait l’appeler Chaton.

- Rohhh (c’est ce que je dis quand je suis un peu gênée), c’est gentil ça, avec ma voix qui claquait des dents.

Elle a sorti de son sac-seau en autruche rouge bourré à craquer une fine bande de papier blanc.

- un marque-page ? j’ai dit, pas trop sûre. J’ai observé l’objet en ne sachant pas trop par quel bout le prendre. Je n’étais pas sûre qu’il faille le sortir de son emballage translucide (papier calque ?). Et j’avais les doigts gourds. Mais t’as trouvé ça où ?
- en Australie, mais je crois que c’est japonais… (encore un qui aura fait le tour du monde).
- c’est beau, c’est délicat, j’aime. Merci.

A. avait les doigts moins gourds que moi, elle a sorti le papier blanc du papier transparent. La délicatesse de cette enveloppe m’a fait totalement fondre.

Et devinez quoi ?

Déplié, ça donne ça.

Hello, you.

2 Comments so far

  1. Sabine, 20 février, 2012

    Pas mal ! Ça donne envie d’entamer une collection de marque-page…

  2. Anne-Laure, 22 février, 2012

    @ Sabine : tu as vu comme chaton est une dénicheuse de marques pages délicats !

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales