Du bel ouvrage

Naissance d’un pont, à part que l’auteur – non, je ne mettrai pas de « e », je veux pas – s’appelle Maylis sans tréma, n’avait à priori pas grand’chose pour me plaire. Un roman sur le BTP ? Nan mais oh.

Sauf que.

Sauf que, dans la vie, j’aime bien la construction. Le béton, le ciment, les armatures métalliques qui gainent un ouvrage, tout ça me fascine.

Sauf que je n’aime pas trop le bruit. Dans un roman, ça tombe bien, il n’y en a pas.

Sauf que.

Style saccadé, quasi hypnotique, énumérations, sautes de grammaire, bris de syntaxe clic clac bang paf il résonnerait presque, l’énorme vacarme de la construction. Je me rappelle Dubaï, forcément, et le chantier qui tournait jour et nuit de la déjà ex-plus haute tour du monde.

Sauf qu’un tel ouvrage, forcément synonyme de dynamisme économique, brasse une population venue de partout et surtout d’ailleurs, qui cherche sur ou sous les échafaudages un peu de pain, d’eau, d’espoir enfin. Ils s’appellent Diderot, Summer Diamantis, Katherine Thoreau, Sanche Cameron. Ils partent pour Coca, vêtus de leur personnalité, traînant leurs casseroles, gérant leur ambition.

« Toutes sortes de gens se mirent en marche dans la nuit violette et convergèrent vers la ville dont le nom de soda jouait comme mille épingles corrosives dans leur bouche sèche. Les annonces qui tombaient sur la Toile réclamaient câbleurs, ferrailleurs, grutiers, monteurs d’échafaudages, monteurs levageurs, enduiseurs façadiers, ceux-là firent leur sac comme un seul homme, synchrones, la grande manœuvre, et prirent la route par tous les moyens. Une première vague s’engouffra dans des avions cargos affrétés par des boîtes prestataires de services spécialisées dans la sous-traitance de main-d’œuvre – et qui procéderaient vite, usant du poncif racial en vigueur, préférant à ce titre le Turc fort, le Coréen industrieux, le Tunisien esthète, le Finnois charpentier, l’Autrichien ébéniste, et le Kényan géomètre, évitant le Grec danseur et l’Espagnol ombrageux, le Japonais hypocrite, les Slaves impulsifs – pour un baptême de l’air, les gars terrorisés dégobillaient leurs boyaux au fond de la carlingue. D’autre sautèrent à l’arrière des wagons de marchandises, illico secoués, le cul rebondissant contre le plancher, comme sur un tatami, se calèrent contre leurs sacs qui s’entrechoquaient. (…)

Une multitude s’avance donc vers Coca, tandis qu’une multitude l’escorte, flux sonore, épais où se mélangent rôtisseurs de poulets, dentistes, psychologues, coiffeurs, pizzaiolos, prêteurs sur gages, prostitués, plastifieurs de documents officiels, réparateurs de télévision et d’appareils multimédias, écrivains publics, vendeurs de tee-shirts au poids, fabricants d’onguent au laurier pour soigner les cors aux pieds et lotions pour détruire les poux, prêtres et agents d’opérateurs en téléphonie mobile (…) »

Le temps avance, le chantier s’organise, les âmes passent, les corps se croisent. L’ouvrage grandit. Les structures sont magistrales. Le suspens, car il y en a, est prenant.

Les critiques, partout, parlent de Naissance d’un pont comme d’un roman « à l’américaine ». Je viens de lire un roman-monde.

5 Comments so far

  1. Christie, 24 novembre, 2010

    ça a l’air très chouette

  2. Anne-Laure, 25 novembre, 2010

    @ Christie : ravie de t’accueillir ici !

  3. Catherine, 22 décembre, 2010

    Je l’ai dans ma PAL mais… J’ai un peu « peur » de le lire… Je vais attendre un peu d’autant plus que j’ai reçu pas mal de livres encore.

  4. Anne-Laure, 22 décembre, 2010

    @ Catherine : chaque chose en son temps, n’est-ce pas ?

  5. constance93, 2 janvier, 2011

    je l’ai lu mais, bien que je reconnaisse d’énormes qualités à ce livre (qui répond à mes yeux d’un vrai projet littéraire de plus très bien mené tout au long du livre), je n’ai pas croché car il m’a semblé trop complexe : question de maturité ou de personnalité, peu importe ; et puis, je suis tout de même contente de l’avoir lu, c’est un des meilleurs ouvrages de cette rentrée littéraire à mes yeux.

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales