Cocoon

Il faut quand même que je vous dise qu’à Noël, J.C. m’a fait plusieurs cadeaux géniaux. J’ai bien dit plusieurs, parce qu’il sait que j’adore les cadeaux et que tout le temps il me pourrit gâte. Parmi eux, il y en a un que je bénis.

C’est un oreiller.

Je le bénis parce qu’enfin je peux lire dans une position idéale… Ni trop ni pas assez allongée. Plus besoin de saucissonner mon ancien coussin et de le coincer tant bien que mal entre mon épaule et ma joue, ni de pester quand boiiing ! il se déplie d’un coup.

En même temps, quand je vois cette photo, je me demande si J.C. n’a pas introduit subrepticement dans notre chambre l’arme idéale pour me faire taire un soir où je parlerais trop…

4 Comments so far

  1. Nymphette, 10 janvier, 2011

    Mon oreiller, avec mon chat, est mon meilleur compagnon de lecture, il en a vu passer des histoires, et des héros! Du Barcelone de ZAFON, à l’Irlande de Best Love Rosie, en passant par le Paris de La vie devant soi! Je te souhaite d’aussi belles aventures!

  2. Anne-Laure, 10 janvier, 2011

    @ Nymphette : justement, j’avais laissé tombé Best Love Rosie au bout de 50 pages… Tu me conseilles de reprendre sa lecture ?

  3. Nymphette, 11 janvier, 2011

    Honnêtement, ce n’est pas un coup de coeur pour moi, mais une belle lecture quand même. Les allers-retour incessants entre passé et présent sont un peu perturbants! Une lectrice plus âgée m’a dit que je suis trop jeune (29 ans) pour apprécier toute la nostalgie de ce roman… Peut-être qu’elle a raison, aussi, comme je ne connais pas ton âge, je ne sais que te dire!

  4. Anne-Laure, 12 janvier, 2011

    @ Nymphette : je me suis dit aussi que j’étais trop jeune, pas pour apprécier la nostalgie qui émane de ce texte, mais pour en apprécier le sujet même… Et comme je suis aussi jeune que toi, je le rouvrirai peut-être dans quelques années !

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales