Aurélie

Une terrasse inondée de lumière. Une nappe fleurie, un café, un joli chignon et un perfecto… Quand je suis sortie de chez Mamie Gâteaux – où je m’étais privée de dessert, Aurélie profitait du premier soleil de l’année pour bouquiner dehors.

La scène était belle, je me suis lancée.

- Pardon, vous lisez quoi ?
- Imparfaits, libres et heureux. Vous connaissez ?
- Pas du tout !
(ndlr : nan mais vous avez vu cette carte des desserts ???)
- c’est un livre sur le développement personnel. Comment vivre avec ses défauts, ses névroses… s’en accommoder et être heureux.
- comment s’accepter, quoi.
- Exactement. 
- vous avez déjà lu des livres de cet auteur, ou ce genre de livre ?
(ndlr : il faut fuir, FUIR)
- de cet auteur non, mais des livres de développement personnel, souvent, oui.

Aurélie était tellement éblouie quand elle me regardait – pas par moi, hein – que je l’ai laissée reprendre sa lecture.

Un livre de développement personnel ? Pourquoi pas ? Ils m’ont toujours interpellée.
Un jour j’aurai peut-être le temps de lire ça, aussi.

5 Comments so far

  1. dominique Pariselle, 14 février, 2011

    Je n’ai , moi non plus,pas envie de lire des livres de développement personnel,je pense être assez développée comme ça. Je viens de finir le dernier Cavanna (le dernier?) poignant, alerte et sans illusions. Mais c’est la première fois que je lis les écrits d’un homme de cet âge qui ne pontifie pas et qui n’a vieilli que dans son corps…..

  2. Nymphette, 14 février, 2011

    Je trouve que les romans me développent très bien, et les essais développent mon cerveau… Pour le reste, c’est la carte des desserts qui s’en charge! :-)

  3. Anne-Laure, 15 février, 2011

    @ dominique Pariselle & Nymphette : je ne sais pas si je suis assez développée. En ce qui me concerne, c’est plutôt une question de priorités. Je n’ai déjà pas le temps de lire tous les romans qui me font envie. Pour autant, les livres de développement personnel m’ont toujours interpellée, mais j’ai l’impression que je pourrais me faire dévorer toute crue en en lisant. Genre tout gober ou me retrouver dans tout… et me perdre finalement.

  4. topeddu, 1 mars, 2011

    Bon, moi je l’ai lu Imparfaits, libres et heureux. Je voudrais apporter une petite précision ou nuance par rapport au catalogage « dvlpt personnel ». Je n’aime pas tellement cette appellation en général, c’est une catégorie dans laquelle on trouve un peu de tout, à boire et à manger, du bon comme du très mauvais (genre « les hommes viennent de Mars .. »). Ce livre-là il a été écrit par Christophe André qui est psychiatre à Ste Anne et a écrit plusieurs ouvrages sur le thème de l’acceptation de soi avec ses défauts… et ses qualités qu’on oublie souvent en route. Je l’ai lu il y a 3 ou 4 étés, à un moment où je n’étais pas super bien dans ma peau, où j’avais un peu perdu confiance en moi. Ce livre m’a vraiment bien aidée à ce moment-là, à prendre du recul par rapport à ma situation personnelle, à dédramatiser pas mal de choses et à retrouver doucement la voie vers une plus grande estime de moi-même. Voilà, mon petit témoignage à moi.
    Continue Anne-Claire, vraiment il est bien ton blog. Je trouve qu’on devine beaucoup de choses d’une personne à travers son blog, et j’imagine une personne intelligente, sobre et sensible quand je lis tes contenus (yc les photos). Par contre certaines phrases trahissent un début de plagiat (« nan mais vous avez vu cette carte des desserts ??? ») : ça c’est du Garance Doré dans le texte madame ;-)
    allez ciao !

  5. Anne-Laure, 2 mars, 2011

    @topeddu : Merci pour ton éclairage sur le livre de Christophe André. Effectivement, la catégorie « développement personnel » englobe des réalités très différentes. Tu me convaincrais presque de m’attaquer à la lecture de ce(s) genre(s) dont j’avoue ma totale ignorance.
    Pour le reste, je pense être sur un terrain très différent de celui de Garance. Et oui, il m’arrive, même au beau milieu d’une conversation, de fantasmer sur la carte des desserts… Par ces apartés, j’entends véhiculer mon humanité, car c’est bien de cela qu’il s’agit. Cela dit, la lecture assidue de son blog commence peut-être à déteindre sur moi. Je vais donc veiller à ne pas me perdre dans un mimétisme qui n’aurait, tu peux l’imaginer, aucun intérêt ni pour moi, ni pour mes lectrices.
    Au passage, je m’appelle Anne-Laure… Non mais oh ! ;-)
    A bientôt !

Leave a Reply

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales