Archives mars 2012

Bye bye Blondie 2

Sidonie Laborde (Léa Seydoux) arrive à la hâte pour faire la lecture à la reine (Diane Kruger). Mme Campan (Noémie Lvovsky) lui annonce que Marie Antoinette est d’humeur maussade.

Sidonie spontanée, propose « Monsieur Marivaux ». Mme Campan répond « non non, trop futile. Pourquoi pas l’Oraison funèbre de Marie-Thérèse d’Autriche » (mère de Marie Antoinette) de Monsieur Bossuet. Tout ce qui peut lui rappeler l’Autriche est bienvenu ».

Lire la suite »

It’s complicated 7

A l’origine, et bien que Lucile fût très jolie sur la couverture, je n’avais pas très envie de lire Rien ne s’oppose à la nuit. Sans doute était-il trop exposé dans les médias. Et, puriste, j’avais envie, quitte à découvrir cet auteur, de lire No et moi en premier.

Que voulez-vous, j’aime bien que les choses soient en ordre.

Lire la suite »

Rien ne s’oppose à la nuit 4

« C’est elle, c’est Lucile », m’a dit B. en me montrant la photo de couverture de ce roman.

« Lucile toujours  s’installait sur le même banc, un peu à l’écart, mais suffisamment proche du point stratégique que constituaient les trapèzes et les balançoires, idéal pour une vision d’ensemble. Parfois elle acceptait de jouer avec les autres, parfois elle restait là, à trier dans sa tête, expliquait-elle, mais elle ne précisait jamais quoi, ou seulement d’un geste vague désignait l’alentour ».

Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan
JC Lattès, 2011

Places to read… in Paris, 75004 – Delyan 5

Parole de Jaja, chez Deylan, elle est bonne la focaccia. Moi je trouve aussi qu’avec ses canapés profonds, sa musique pas trop forte qui suffit juste à masquer le bruit des autres conversations, et ses livres à foison, c’est l’endroit idéal pour bouquiner en paix.

Lire la suite »

Romain 0

Il fallait que je sois pressée pour aborder Romain. J’allais entrer dans la bouche de métro quand je l’ai vu de l’autre côté de la rambarde. J’ai été interpellée par ce qu’il lisait, la couverture me semblait familière. J’ai mis quelques secondes à me rappeler du titre. Et puis j’ai compris que Romain lisait Les Revenants, de Laura Kashischke.

- C’est ma copine, qui me l’a conseillé, m’a dit Romain, quand je lui ai demandé pourquoi il lisait ce livre-là.

Lire la suite »

Ta mère en slip 5

Les époux Ransome sont terriblement choqués de découvrir un beau soir qu’ils ont été cambriolés. Et pas qu’un peu. Je peux vous dire que mes trois cambriolages n’étaient pas grand’chose comparé au déstockage total de leur appartement.

Plus rien. Plus rien. Plus rien. « (…) les cambrioleurs avaient poussé la conscience professionnelle jusqu’à emporter le rouleau de papier hygiénique ainsi que son support ». Chez nous ils n’avaient pas été jusque là, mais quand même, se faire vider une bouteille de parfum et piquer son mascara ainsi que sa lessive, en plus des bijoux de famille – les vrais, hein – ça fait bizarre j’vous jure.

Lire la suite »

La mise à nu des époux Ransome 3

Quand je-sais-plus-qui m’a dit que cette photo était un peu olé-olé, j’ai dit que non mais, fallait pas trouver un titre pareil aussi. Et que tant qu’à avoir entrepris une véritable mission de spéléo pour retrouver mes Barbies, autant les photographier sous toutes les coutures.

Lire la suite »

Abattement 3

En voyant la bande annonce, j’ai pensé que ce serait une sorte de Cercle des poètes remis au goût du jour.

Mais non.

Detachment m’a rendue triste triste triste.

Lire la suite »

Meurtre mystérieux à… 3

La libraire a voulu faire un test.

« Ici, personne d’autre que moi n’a aimé ce livre », m’a-t-elle dit en me le proposant. Ce qui m’a fait aussitôt envie comme vous pouvez l’imaginer. En fait, ce qui m’a fait envie, c’est plutôt les étoiles qu’elle avait dans les yeux en m’en parlant.

Lire la suite »

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales