Archives octobre 2011

Mathilde 6

Quand j’ai vu Mathilde sortir Où on va, Papa ? de son sac, je me suis dit : si dans deux stations elle n’est pas descendue, je lui parle. Ce n’est pas très téméraire. A ma décharge, j’étais encore toute cotonneuse après cette heure de sommeil supplémentaire durement gagnée et grandement appréciée…

Lire la suite »

Premiers baisers 6

On a rigolé un peu bêtement avec A. quand je lui ai raconté le début du pitch du Premier été. Forcément, ça nous rappelait les grandes vacances à la campagne chez nos grand-mères. Celles où avec ses sœurs on croquait dans des pommes pas mûres et où on se lavait les mains au dentifrice pour cacher l’odeur de nos premières clopes. Celles aussi – n’allez pas me ressortir ça dans dix ans, hein – où on pissait sur les vaches du haut des pommiers.

Lire la suite »

Aàààààààààààà taaaaaaaaaaable ! 9

Je suis en mode travaux manuels : ces jours-ci, quand je ne me fais pas aspirer par mon canapé – je suis rentrée de vacances absolument zombifiée, allez comprendre – je cuisine.

L’année dernière, avant Noël, j’ai lancé un appel désespéré.

Lire la suite »

Une fille comme ça 2

C’est O. qui le premier m’a parlé d’Ingrid, il y a presque quatre ans. « Tu l’as peut-être croisée à la rédaction », m’avait-il dit avant de me parler de son premier roman Le roi d’Afghanistan ne nous a pas mariés. Et de m’expliquer qu’Ingrid, qui avait à peine quelques mois de plus que moi – ça, c’est moi qui l’ai noté, O. ne se serait pas permis -, avait enseigné le français en Afghanistan. Et qu’entre deux voyages, elle ne faisait qu’écrire.

Piquée j’étais. Les filles de mon âge ne devaient pas écrire, ok ???

Lire la suite »

Sac à Puce 6

Quand j’ai rejoint A., dite la Puce, l’autre jour pour déjeuner, elle m’a annoncé :

- Sais-tu que j’ai dans mon sac depuis mon week-end à Prague, c’est-à-dire le 1er août, un cadeau pour toi qui m’a accompagnée dans toute l’Europe cet été ?

Lire la suite »

_______________________________________________
A propos | Contact | Mentions légales